Options Mon compte Next INpact
Affichage
Modifications sauvegardées
  • Smileys
  • Images
  • Commentaires par actu
  • Commentaires sous les news
  • Taille de police
Close

Vous consultez la version mobile de ce contenu.

Cliquez ici pour être redirigé vers la version complète, ou attendez 5 secondes. Fermez ce pop-up pour continuer sur la version mobile.

5
secondes
Windows Insiders : Microsoft simplifie ses canaux de développement et noms de versions
OS

Windows Insiders : Microsoft simplifie ses canaux de développement et noms de versions

Personne ne s'en plaindra
5 min

Alors que l'édition 20H2 de Windows 10 se prépare et que de premières grandes nouveautés sont dévoilées, Microsoft a annoncé plusieurs évolutions de son programme de test. Les canaux voient à nouveau leur nom changer, pour la dernière fois on espère. La numérotation des versions évolue aussi, avec une volonté de simplification.

S’il y a bien un domaine dans lequel Microsoft n’est pas doué, c’est bien celui des noms. Dès qu’il s’agit de désigner un logiciel ou un service, l’utilisateur se retrouve soit avec des références à rallonge, ou regroupant des produits bien différents.

Un exemple ? Outlook. Il ne désignait initialement que le client email de la suite Office. Puis il a reçu une version web, qui porte le même nom. Jusqu’ici, tout va bien. L’offre grand public a ensuite été remaniée. Voilà tout à coup « Outlook.com » dans l’équation, qui désigne aussi bien le service que l’adresse pour s’y rendre et le suffixe des adresses email.

Depuis que les applications web correspondantes peuvent être installées via Chrome ou Edge, c’est encore mieux : le logiciel Outlook, l'application web correspondante et celle d’Outlook.com ont la même icône.

Que dire alors de l’organisation des versions et noms pour les testeurs de Windows ? Qu’il était temps de simplifier sérieusement. En marge du travail sur Windows 10 20H2, il se pourrait bien que l’entreprise y soit parvenue.

Des canaux aux canaux

Au début, tout était simple. L’inscription au programme Insiders donnait accès à deux canaux. L’un rapide, avec des apports plus ou moins utilisables, et pouvant contenir de nombreux bugs. L’autre lent, avec des préversions plus qualitatives, davantage testées, mais au rythme forcément moins élevé.

Les dénominations choisies par Microsoft en anglais étaient « fast ring » et « slow ring ». Les traductions françaises officielles étaient déjà « canal rapide » et « canal lent ». Ils sont toujours référencés comme tels dans Windows 10 (Paramètres > Mise à jour et sécurité > Programme Insiders).

Surtout, ces deux canaux étaient connectés à la même branche de développement. Quand la version stable était publiée, la branche suivante apparaissait dans le canal rapide dans les semaines suivantes, puis le rythme reprenait.

Un troisième canal a ensuite été ajouté : Release Preview, chargé uniquement des derniers tests avant validation finale. Il arrivait d’ailleurs que la version ainsi examinée devienne la finale, faute de bugs considérés comme bloquants. On retrouvait grosso modo une organisation assez classique de type Alpha > Beta > Release Candidate.

Quand soudain...

Tout allait bien, jusqu’à ce que Microsoft accélère et se mette à travailler sur deux branches simultanément. Le canal lent était trop lent et le canal rapide plus assez rapide.

Ainsi, au moment où la 19H1 (devenue Mai 2019) était dans le canal Release Preview et s’apprêtait à devenir officiellement la 1903, la 19H2 (devenue Novembre 2019) était dans le canal lent et la 20H1 (devenue Mai 2020) dans le canal rapide. On se souvient d’ailleurs de la surprise : une branche à tester avec plus d’un an d’avance ? Pourquoi pas.

Mais les concepts de « rapide » et de « lent » n’avaient plus cours. Il fallait donc une nomenclature centrée sur la qualité du code et non plus sur la fréquence de publication. Ils sont désormais au nombre de trois :

  • Dev : non lié à une branche particulière, il est conçu pour les administrateurs, techniciens et autres développeurs ayant besoin de savoir longtemps à l’avance les lignes directrices. Les retours des testeurs et la qualité du code détermineront l’arrivée plus ou moins rapide d’une fonction.
  • Beta : le canal s’attachant à tester la branche active. Les retours influeront directement (ou pas) sur le contenu de la prochaine mise à jour semestrielle de Windows 10. Ces préversions seront plus fiables.
  • Release Preview : identique à l’actuel

Microsoft reprend donc, dans les grandes lignes, l’organisation mise en place par différents navigateurs, plus précisément de ceux introduits par le projet Chromium. Un choix déjà fait pour Office. Le canal Dev se rapproche de Canary et Dev, où les nouveautés n’ont aucune garantie de se retrouver dans la mouture stable suivante. Le canal Beta devrait être celui principalement utilisé, puisque les fonctions présentes auront été validées.

Le changement sera répercuté d’ici la fin du mois, les anciens canaux étant automatiquement convertis vers les nouveaux. Il sera toujours possible de passer de l'un à l’autre. Le choix pourra se faire désormais en fonction de la quantité de risques que l’on est prêt à prendre. Actuellement, rien ne permet en effet de jauger de la qualité d’une préversion.

Windows 10 canaux Insiders

Versions : de quatre appellations à « seulement » trois

Actuellement, chaque version de Windows peut être appelée de quatre manières différentes :

  • Le nom commercial, utilisé auprès des clients
  • Le nom de code, désignant la branche de développement
  • Le numéro de build, situant précisément chaque version, qu’elle soit majeure ou mineure
  • Le numéro de version, apparaissant dans les propriétés de Windows et la commande « Winver.exe »

L’actuelle mise à jour Mai 2020, correspond à la build 19041.330, à la branche 20H1 (Vibranium) et à la version 2004. Ce dernier a donné lieu à quelques moqueries. Il reprend la classique dénomination prenant appui sur l’année et le mois, mais reflétait plutôt l'objectif de départ que le résultat final. « 2004 » sonnait également comme un plongeon dans le passé.

Conséquence, ce numéro de version disparaît. La mouture 20H2 en préparation, et dont la première préversion vient de sortir (canal rapide, donc prochainement Dev), s’appellera ainsi… 20H2 (Manganese), pour « deuxième semestre 2020 ». Il y aura toujours un numéro de build et un nom commercial. La prochaine devrait logiquement être la 21H1 (Iron).

Il manque encore certaines informations pratiques, mais d’ici la fin du mois, on devrait savoir précisément ce qui se trouvera dans chaque canal. La version 20H2 ne devrait pas tarder à se retrouver dans le canal Beta, puisqu’il faudra bien commencer les tests pour cet automne. De premières grandes nouveautés étant déjà disponibles.

Publiée le 18 juin 2020 à 08:00


Chargement des commentaires